Parcs et jardins

Le parc de la Manufacture de Bains-les-Bains

La ferblanterie du Royaume

Le plus beau site industriel du XVIII° siècle, le plus ancien dans cet état de conservation en Lorraine Franche Comté, participe chaque année avec la complicité de Gouvy « Forges de Dieulouard » et Baumaux aux Rendez-vous aux jardins.

Plusieurs fois primée, l’ancienne ferblanterie de 1733, marquée par l’histoire de celui qui la porta à son apogée “le Baron Falatieu” fut le premier site en Lorraine avec des jardins ouvriers. Témoins de cette période les jardins en terrasse situés à l’entrée du domaine.

Le parc permet de découvrir l’étonnant  fau de Verzy classé à l’UNESCO  et une glacière. Les essences, toutes remarquables, témoignent aussi du riche passé industriel favorisé par Joseph Falatieu: Chênes fastigiers, hêtre tortillard, tulipiers géants, sciadopytis verticillata, chênes fastigiés, tulipiers géants dont l’un remonte au début du XIX° siècle, gingko biloba, castanea sativa, cyprès de Lawson, thuyas, magnolia stellata, rhododendron ponticum, chênes d’Amérique, frêne pleureur…Le domaine où Julie Victoire Daubié, première bachelière de France, née dans la Maison du caissier à la Manufacture Royale,  avait son herbier, dans un site industriel préservé avec château, chapelle, maisons d’ouvriers, maison de contremaitres, du caissier, du chasseur, halle au charbon, étamerie, qui a reçu, bien avant le tournage du film «indigènes»  de nombreux personnages célèbres (Jules Méline, Cavour).

Marc Lechien, Paysagiste Urbaniste, est le spécialiste des jardins patrimoniaux du Grand Est, et à la Manufacture Royale de Bains les Bains, c’est lui qui a répertorié toutes les essences exceptionnelles du parc directorial.

Les visites guidées

Tulipes dotation Graines Baumaux
Tulipes dotation Graines Baumaux

Les visites guidées, organisées ponctuellement avec l’office du Tourisme et la chaîne thermale du soleil à Bains les Bains, sont conduites par le propriétaire François Cornevaux.
Elles mènent des jardins à la chapelle, puis au patrimoine industriel unique du XVIII° siècle. «Rendez-vous au jardin», et «les journées du patrimoine», proposées par la Direction des Affaires Culturelles, et le Ministère de la Culture et de la Communication, ponctuent les saisons de la Manufacture.

Le Fau de Verzy

François Corneveaux sous le hêtre tortillard

Ce hêtre tortillard, arbre de l’année à l’UNESCO, d’une taille gigantesque, est plus habitué au climat marnais.

Le fagus tortuosa est l’un des essences remarquables qui témoigne du riche passé de la Manufacture Royale : Chênes fastigiés, tulipiers géants dont l’un remonte au début du XIXe siècle, un très grand Sciadopytis Verticillata, n’ayant pas d’équivalent en Lorraine, gingko biloba, castanea sativa, cyprès de Lawson, thuyas, magnolia stellata, rhododendron ponticum, chênes d’Amérique, frêne pleureur et autres essences européennes…

La Manufacture de Bains les Bains, ferblanterie du Royaume, le plus beau site industriel du XVIII° siècle, le plus ancien dans cet état de conservation en Lorraine Franche Comté, participe chaque année avec la complicité de Gouvy « Forges de Dieulouard » et Baumaux aux Rendez-vous au jardin. Plusieurs fois primée, l’ancienne ferblanterie de 1733, marquée par l’histoire de celui qui la porta à son apogée “le Baron Falatieu” fut le premier site en Lorraine avec des jardins ouvriers. Témoins de cette période les jardins en terrasse situés à l’entrée du domaine.

Le parc permet de découvrir l’étonnant  fau de Verzy classé à l’UNESCO et une glacière. Les essences, toutes remarquables, témoignent aussi du riche passé industriel favorisé par Joseph Falatieu: Chênes fastigiers, hêtre tortillard, tulipiers géants, sciadopytis verticillata, chênes fastigiés, tulipiers géants dont l’un remonte au début du XIX° siècle, gingko biloba, castanea sativa, cyprès de Lawson, thuyas, magnolia stellata, rhododendron ponticum, chênes d’Amérique, frêne pleureur… Le domaine où Julie Victoire Daubié, première bachelière de France, née dans la Maison du caissier à la Manufacture Royale,  avait son herbier et qui a reçu, bien avant le tournage du film «indigènes»  de nombreux personnages célèbres (Jules Méline, Cavour).