Julie Victoire rassemble

avril 13th, 2018 Posted by Animation No Comment yet

Le label « Maisons des Illustres » décerné à la Maison de Julie Victoire Daubié,

née à la Manufacture Royale de Bains les Bains dans les Vosges,

Attribué par le Ministère de la Culture, le label « Maisons des Illustres» signale des lieux dont la vocation est de conserver et transmettre la mémoire de femmes et d’hommes qui se sont illustrés dans l’histoire politique, sociale et culturelle de la France. Le Président du Département des Vosges, où la valeur de l’éducation a tout son sens, peut se prévaloir de détenir, cas unique,  deux maisons de Femmes Illustres : la maison natale de Jeanne d’Arc et la maison natale de Julie Victoire Daubié.

Julie Victoire Daubié, première bachelière de France,est née à la Manufacture Royale de Bains les Bains dans les Vosges, le 26 mars 1824 dans une modeste famille de huit enfants où son père était caissier à la manufacture de fer blanc. À cette époque, la Manufacture Royale propriété de Joseph Falatieu est à son apogée, mais son avenir est déjà menacé. Pendant les premières années de la vie de Julie Victoire, les bouleversements industriels qui se mettent en place vont progressivement déstabiliser ce qui fut le plus ancien site industriel paternaliste de Lorraine. Julie Victoire Daubié sera donc le témoin d’une dégradation rapide de la condition ouvrière et surtout de la place de la femme dans ce système.

Dans la maison de Julie Victoire Daubiéà la Manufacture Royale de Bains les Bains, qui sera labellisée le 2 juin prochain par le Ministère de la culture « Maisons des illustres »sa bibliothèque sera reconstituée avec ses ouvrages et ceux des éditeurs actuels, avec les écoles et Grandes Ecoles, les artistes et les auteurs qui l’ont mise en lumière comme Gilles Laporte et Jean Louis Debré : « Longtemps oubliée, poussée hors des sentiers de l’Histoire par des hommes qui ne souffraient pas de voir une femme pénétrer dans l’univers qu’ils s’étaient approprié, celui de la vie sociale et citoyenne, Julie-Victoire Daubié fait aujourd’hui figure d’exemple. Ses combats en faveur de la dignité humaine et du respect des valeurs de notre République, ses suggestions dans les domaines de l’économie et de la politique, ses propositions concernant le monde de l’éducation, ses luttes généreuses en faveur de la juste place des femmes dans la société, sont aujourd’hui encore au cœur du débat public. » Gilles Laporte (Avant-propos de son livre « Le roman de Julie-Victoire – Julie-Victoire Daubié première bachelière de France »- Préface de Jean-Louis Debré – MA éditions – 2015)

L’auteur Julie Victoire Daubié a offert son ouvrage « La femme pauvre au XIX° siècle » à la bibliothèque d’Epinal en 1866. Des extraits de ses ouvrages, avec l’aide de la BMI d’Epinal,  seront imprimés sur papiers ARCHES®et présentés avec les ouvrages actuels et leurs auteurs Jean Louis Debré, Gilles Laporte, les éditeurs (MA, Eska, Fayard, Mettis) en présence de conférencières et d’artistes femmes, dans la Maison  de Julie Victoire Daubié, labellisée  par le Ministère de la Culture « Maisons des Illustres ». Dans la chapelle, un vitrail financé par les donateurs avec la Fondation du Patrimoine consacré à Julie Victoire Daubié. sera présenté aux enfants de l’école élémentaire de la Voge les Bains, qui travaillent sur le personnage de leur commune, depuis le début de l’année. Le tableau noir permettant aux visiteurs de laisser leur message est fourni par l’équipe des jardins en terrasses de Plombières les Bains. Baumaux, dans le cadre de RV au jardin, fleurit le jardin de Julie Victoire.

JULIE_VICTOIRE_DAUBIE 3Manufacture Royale de Bains les Bains, samedi 2 juin 2018 à partir de 11H.

Contact : manufacture-royale@orange.frT : 03 29 31 32 87 www.bainsmanufactureroyale.euJULIE_VICTOIRE_DAUBIE 3